Vaccins contre le COVID-19: les députés divisés sur la renonciation aux brevets


Communiqué de presse - Lors d’un débat sur la disponibilité mondiale des vaccins, les députés se sont montrés divisés sur une renonciation temporaire aux droits de brevet pour les vaccins contre le COVID-19.

Plusieurs intervenants ont appelé la Commission à soutenir une renonciation aux droits de propriété intellectuelle (DPI) pour les vaccins contre le COVID-19, la considérant comme un élément essentiel pour accélérer le déploiement des doses de vaccins dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

De nombreux députés ont néanmoins estimé que cela était une "fausse bonne idée" qui n'accélérerait pas la fourniture de vaccins et qui nuirait à l'innovation. Selon eux, la Commission devrait plutôt encourager l'octroi de licences volontaires avec un partage des connaissances et des technologies, ainsi que la mise en place d'installations de production, notamment en Afrique. Il s’agirait du moyen le plus rapide pour permettre une distribution plus équitable des doses de vaccins dans le monde, ont-ils souligné.

Les députés des deux camps ont critiqué les États-Unis et le Royaume-Uni qui accumulent les doses de façon excessive alors que les pays plus pauvres n'y ont pas ou peu accès. Dans le monde développé, l'UE a déjà à elle seule exporté près de la moitié de sa production vers les pays dans le besoin, ont-ils ajouté.

Le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis, commissaire chargé du commerce, a souligné que si l'UE est prête à débattre de la question de la renonciation aux brevets, les solutions proposées incluent la limitation des restrictions à l'exportation, le traitement des goulets d'étranglement de la production, l'examen des licences obligatoires, les investissements dans les capacités de production des pays en développement et l'augmentation des contributions au programme COVAX.

Luso.eu - Jornal das comunidades
Tony Da Silva
Author: Tony Da Silva
Para ver mais textos, por favor clique no nome do autor
Lista dos seus últimos textos

Partilhar

Adicionar o seu comentário aqui!